Haut de page du site Internet Dispositifs et accompagnements fiscaux RGE

Chauffage au bois

Le bois : 3 fois moins cher que l’électricité.

Chauffage au bois 1/4

Le bois : 3 fois moins cher que l’électricité.

Le combustible le plus économique du marché est le bois. Il est en général moins cher que le fioul et le gaz et même trois fois moins cher que l’électricité. Le marché du bois ne suit pas la fluctuation des prix du baril de pétrole et du cours des monnaies. Entre 2005 et 2015, les prix du fioul et du gaz ont doublé. Le bois (bûches, granulés, etc.) est resté stable pour cette même période. Il est donc plus facile de maintenir un budget avec l’utilisation du combustible bois. Depuis le 1er janvier 2014, le bois bénéficie d’un taux de TVA réduit à 10 %. L’électricité ou le gaz ont un taux de TVA de 20 %. Il faudra noter que le prix du stère n’est pas le même selon les régions. Se chauffer au bois, demande un investissement afin d’obtenir un bon équipement. La fourchette est large entre 1500 et 6000 € (installations comprises). En France, 6 millions de foyers se chauffent en partie ou intégralement au bois.

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Le bois : une énergie propre.

Le bois de chauffage est un des rares combustibles dont le bilan carbone est nul. La photosynthèse exploite la lumière du soleil en permettant aux plantes de synthétiser de la matière organique. La combustion du bois dégagera une quantité de carbone équivalente à celle qui était fixé lors de la photosynthèse. Ainsi, utilisé comme combustible, le bois ne contribue pas à l’accroissement de l’effet de serre. Le bois de chauffage fait parti de la filière bois et contribue à la production de bois d’œuvre de qualité et à l’entretien voire à la bonne gestion des massifs forestiers.

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois

Les avantages du chauffage au bois.

Le bois a l’avantage d’être une ressource locale. L’offre française permet une récolte annuelle de bois forêt d’environ 50 millions de m3. Deux tiers de la récolte sont mis sur le marché, un tiers est consommé par des particuliers hors circuit commerciaux, principalement en bois de chauffage. Une installation d’un chauffage central au bois à un surcoût qui peut être amorti en moins de 10 ans. Dans les appareils récents et performants, la consommation de bois est beaucoup plus faible tout en permettant un confort d’utilisation et une diminution de la pollution. Les grosses chaufferies possèdent des équipements avec des dispositifs efficaces de traitement des fumées.

  • Cliquer pour entendre la version audio

Haut de page du site Internet Dispositifs et accompagnements fiscaux RGE

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois

Haut de page du site Internet Dispositifs et accompagnements fiscaux RGE

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Haut de page du site Internet Dispositifs et accompagnements fiscaux RGE

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois

Rondins de bois disposés les uns sur les autres en pleine forêt

Détails sur des bûches empilées les unes sur les autres et composant 1 stère de bois